Marchés obligataires : « il y a des opportunités mais il faut être sélectif et patient »